Re Orso

Marco Stroppa

Le metteur en scène Richard Brunel a orchestré cet ovni musical avec beaucoup d’intelligence et de maestria, en s’entourant de chanteurs formidables et virtuoses, prêts à tous les folies.

Première.fr, mai 2012

La mise en scène de Richard Brunei, dans un cadre à la fois sobre et évocateur, est magnifiée par les éclairages de Laurent Castaingt qui sculptent l’espace, renforcent le relief des corps et des décors. Les mouvements des quatre chanteurs et quatre acteurs, superbement dirigé, s’apparentent parfois à une chorégraphie.

Hélène Cao, Avant-Scène Opéra, mai 2012

Mis en scène au cordeau par Richard Brunel (…) Un grand moment de théâtre !

Web théâtre, mai 2012

Le dispositif scénique, aussi épuré que luxueux, joue sur l’effet de profondeur et de verticalité à la faveur d’un décor central (table et lit à baldaquin) descendant ou remontant vers les cintres. Richard Brunel signe une mise en scène inventive et pleine de vie (…)

Michèle Tosi, ResMusica, mai 2012

Les costumes et les éléments de décors de qualité comme la direction d’acteurs particulièrement soignée permettent une parfaite intégration des chanteurs et des comédiens.

Jacques Doucelin, ConcertClassique.com, mai 2012

Re Orso a été pensé pour la scène, l’élément théâtral ayant été intégré dès le processus compositionnel dans un même geste né d’une synergie remarquable entre le compositeur, le metteur en scène, Richard Brunel (…) Fermer les yeux reviendrait à mutiler l’ouvrage, qui tire sa force de cette fusion quasi organique entre le son, le mouvement et l’image où le genre opératique réalise, si rarement, toutes ses potentialités. Les différentes composantes à l’œuvre semblent à ce point indissociables que nous avons toutes les peines du monde à envisager une autre mise en scène. (…) le spectacle fonctionne à merveille, fluide et rythmé, souvent percutant, il a son énergie propre et ne connaît pas la moindre baisse de régime.

Forum Opéra, mai 2012

L’étroite collaboration avec le metteur en scène Richard Brunel est probablement l’une des clefs de la cohérence de ce petit bijou extrêmement élaboré, dont la fluidité prend cependant l’apparence de la spontanéité.

Pierre Rigaudière, Diapason, mai 2012

Richard Brunel qui donne un sentiment de brillance ainsi qu’une équipe de chanteurs mal connus de nous, au profit d’une musicalité que l’on n’est pas prêt d’oublier, subjuguent !

Claude Glayman, Les lettres françaises, juillet 2012

Richard Brunel a conçu une mise en scène efficace qui utilise non seulement le plateau, mais aussi la fosse d’orchestre, et qui, tel un engrenage, ne lâche jamais les personnages, les poussant dans leurs retranche­ments avec une joie presque sadique.

Opéra, juillet 2012

Re Orso
Marco Stroppa
Légende musicale pour 4 chanteurs, 4 acteurs, ensemble, électronique, spatialisation et totem acoustique.
Livret de Catherine Ailloud-Nicolas et Giordano Ferrari
d’après Re Orso, fable d’Arrigo Boito

Direction musicale Susanna Mälkki
Mise en scène Richard Brunel
Dramaturgie Catherine Ailloud-Nicolas et Giordano Ferrari
Décors et costumes Bruno De Lavenère
Lumières Laurent Castaingt
Collaborateur aux mouvements Thierry Thieû Niang
Magicien Alpha
Conseillère en marionnettes Émilie Valentin
Assistant musical Oliver Hagen
Assistant mise en scène Ester Pieri
Assistant décors Émilie Roy
Assistant costumes Pascale Paume
Réalisation informatique musicale Ircam Carlo Laurenzi
Conseiller scientifique Ircam Jean Bresson
Chefs de chant Christophe Manien, Joël Soichez

Commande de l’État français, Opéra Comique, Théâtre Royal de la Monnaie, Ircam-Centre Pompidou, Ensemble Intercontemporain, Françoise et Jean-Philippe Billarant.
Production Opéra Comique
Coproduction Théâtre de la Monnaie, Ircam-Centre Pompidou

Avec

Rodrigo Ferreira
Monica Bacelli
Marisol Montalvo,
Alexander Kravets,
Geoffrey Carey
Cyril Anrep,
Daniel Carraz,
Piera Formenti
Ensemble Intercontemporain